Journée clinique sur le thème de LA PERTE

Collaboration SFABE/IABFS à LYON le Samedi 16 juin

DATE : Samedi 16 juin 2018

LIEU : 23 rue du Chariot d’or 69004 LYON.

Métro : Croix Rousse

HORAIRES : 9h30 à 17h30.

THEME : LA PERTE

 

Si nous sommes confrontés à la perte tout au long de notre vie, certaines pertes seront, selon les circonstances, plus difficiles à vivre et pourront provoquer d’importantes perturbations affectives et relationnelles.

Dans sa trilogie « attachement/perte/séparation » Bowlby étudie cette question au niveau du premier lien enfant-parent. Pour les premiers temps de la vie, pensons également aux psychanalystes comme Mélanie Klein et la phase dépressive du 8ème mois, ou André Green et son travail sur « la mère morte » ou encore Paul Claude Racamier et ses notions de deuil originaire, ou de deuil impossible.  Classiquement, on évoque la perte en lien avec la dépression et les défenses contre l’angoisse de perte de l’objet (ou personne aimée).  « Toute expérience de perte, quand elle est vécue, est une expérience de ré-élaboration interne et psychique ».

Comment, dans notre clinique, accompagner les patients marqués par une telle problématique précoce, ou qui n’ont pu faire ce travail nécessaire après une perte ou un deuil ? La question de la perte nous amène aussi à celles du manque, du vide, de la dépendance : quelle attention porter alors aux personnalités les plus exposées ? Sur un plan sociétal, on peut aussi s’interroger sur les effets psychologiques des différentes pertes que l’on déplore depuis des décennies : perte des racines, des repères, des cultures, des valeurs… jusqu’à la perte de sens. 

Il sera intéressant de mettre en avant notre spécificité d’analyste en bio-énergie dans les vignettes cliniques que nous partagerons.

 

QUOI APPORTER ? Afin que tout le monde se prépare pour cette journée, Laurence Trilles propose que chacun arrive avec une courte illustration sur la perte, sous forme d’image, photo, souvenir, poème, témoignage, etc.